Start changing the world by changing the way you eat

Pourquoi j’ai banni le sel blanc

Pourquoi j’ai banni le sel blanc

Je n’utilise plus le sel blanc. Du tout.

A l’instar du sucre blanc, le sel blanc ou « raffiné » a subi des transformations très importantes. On le chauffe à haute température afin de le débarrasser de ses « impuretés » qui ne sont rien d’autres que des minéraux de haute qualité. On abouti ainsi à un ingrédient vide, dépourvu des précieux nutriments. Il ne reste que le chlorure de sodium qui sature le goût et exacerbe l’appétit, ce qui facilite la consommation en excès. Et consommé en excès (plus de 4g par jour), il peut engendrer des problèmes de santé comme la rétention d’eau, l’hypertension, l’ostéoporose, des maladies cardiovasculaires…

Je l’ai remplacé par :

1. Sel marin non-raffiné ou sel gris de Guérande*

Contrairement à son cousin blanc raffiné, le sel gris contient les nombreux minéraux qui font sa richesse nutritionnelle : magnésium, calcium, potassium, fer, manganèse… Je l’utilise gros ou fin en fonction de la préparation.

NB : La fleur de sel est également un produit non raffiné, donc riche en minéraux et en oligo-éléments. C’est un peu la « crème de la crème » de sa catégorie.

2. Sel rose de l’Himalaya

Le plus pur de notre planète : ce sel est très riche en oligoéléments. Il contient du calcium, du chlore, du fer, du fluor, du potassium, du sodium, du brome, du strontium. Mais il ne contient pas d’iode comme son cousin issu de mer.

Pour la petite histoire, on trouve ses gisements, accumulés depuis des millions d’années, essentiellement au nord du Pakistan à plus de 400m de profondeur. Ils sont exploités depuis plus de 2000 ans…

Il vaut mieux l’acheter dans un magasin bio car le commerce traditionnel vend souvent ce produit transformé en y ajoutant des additifs.

3. Gomasio bio

C’est le condiment de la cuisine japonaise, fait de graines de sésame complet concassées (autour de 90%) et de sel marin non-raffiné (à peu près 10%). Le sésame est riche en acides gras saturés, vitamine E, vitamines B, fibres, calcium, magnésium, sans oublier son petit parfum délicieux. L’association du minéral et du végétal permet une assimilation plus rapide du sel ce qui diminue son stockage dans l’organisme. C’est pour cela que j’assaisonne maintenant toutes mes salades et crudités avec du gomasio !

4. Herbes et épices bio

Les herbes et les épices rehaussent la saveur de vos plats ce qui permet de vous passer de sel en partie. Mes indispensables sont : thym, persil, aneth, coriandre, basilique, laurier, gingembre, curcuma… Puis, sa majesté l’ail évidemment, si on peut le considérer comme une épice 😉 Je dis « sa majesté » parce que l’ail a de très nombreuses vertus : antiseptique, anti-inflammatoire, anti-cholesterol, antioxydant… Il boost le système immunitaire et aide à prévenir certains cancers.

*Petit bonus : Le sel non raffiné aide à diminuer les maux de gorge et l’inflammation des muqueuses de la bouche. Diluez une cuillère à soupe dans un verre d’eau. Prenez une gorgée, gargarisez la bouche et la gorge, recrachez puis recommencez.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.