Start changing the world by changing the way you eat

Inspiration japonaise – soba miso soupe

Inspiration japonaise – soba miso soupe

A la maison, cette soba miso soupe est un classique. Elle est inspirée de notre voyage au Japon, il y a plus de dix ans. Pendant ces trois semaines inoubliables de découverte, la soupe soba a été notre fast food préféré. C’est un plat rapide, sain et très nourrissant, et proposé partout, en ville comme à la campagne. Il en existe de nombreuses variations, végétariennes ou avec de la viande.

De retour à la maison, j’ai essayé de reproduire les originales que nous avions mangées dans des soba bars et autres bouis bouis locaux. Je trouvais le résultat décevant car bien sûr, il manquait l’ambiance, les parfums et les saveurs locaux tellement bien imprimés dans ma mémoire. Sans oublier les nombreux bruits d’aspiration des nouilles (soba, udon, etc) accompagnés parfois de rots, qui sont bienvenus au Japon car ils sont l’expression d’appréciation d’un bon repas.

Tokyo old quarter & fast food shop window
Vieux quartier de Tokyo (gauche) & vitrine d’un fast food (droite)

 

Ma soupe façon japonaise, veggie et sans-gluten

J’ai donc décidé d’arrêter les imitations et d’essayer l’adaptation. Avec un peu d’imagination inspirée par le Japon et les ingrédients que je trouve à Paris, j’ai créé ma soupe japonaise,  simple, délicieuse et rapide. Elle est sans gluten et adaptée aux végétariens et aux vegans. Elle est prête en 20 – 30 minutes, en fonction des légumes que vous utilisez, des précuits surgelés ou des frais. Personnellement, j’ai fait avec les deux, mais toujours bio.

Portions : 6 – 8. Temps total : 20-40 minutes

INGREDIENTS (bio)

1 Mix de légumes pour potage précuits surgelé, 600g (en dés) : carotte, oignon, céleri, poireau, chou-fleur (j’utilise celui de Picard). De préférence sans pomme de terre (pas très japonais comme légume 😉 ).
4-5 shiitake (moyens – grands)
1 poireau (petit-moyen)
2 gousses d’ail
1 bout de gingembre frais (de 0,5 cm3 ou plus si vous aimez un goût plus relevé)
1 oignon nouveau
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 (petite) poignée d’algues wakame
1,5-2 l d’eau
2 cubes miso (20g) ou 1 cuillère à soupe de pâte miso
1 pincé généreuse de gros sel (sel marin non-raffiné ou sel rose d’Himalaya)
80-100g de soba ou d’udon par personne (la soupe sur la photo est faite avec des udon)

PREPARATION et CUISSON 20 min.

  1. Commencez par découper le gingembre (épluché) en tout petits morceaux, les plus petits possible, et le poireaux (bien nettoyé) en anneaux fins. Puis écrasez les gousses d’ails épluchées pour les réduire en purée (avec un presse-ail).
  2. Prenez une casserole suffisamment grande et faites revenir les 3 ingrédients dans l’huile d’olive pendant 5 minutes. Le poireau devrait ramollir et l’ail ne doit pas brunir (attention à ce que la température ne soit pas trop élevée). Couvrez la casserole pendant la cuisson pour maintenir la bonne température et préserver les arômes (ils ont tendance à s’évaporer 😉 ).
  3. Pendant que les 3 ingrédients cuisent, nettoyez et découpez les shiitake en lamelles de 1-2 cm de large.
  4. Rajoutez l’eau bouillante et le sel dans la casserole. Peut-être n’aurez vous pas besoin de sel, c’est une question de goût. Le miso étant très salé, le goût salé qu’il apporte peut vous être suffisant.
  5. Versez le mix pour potage et les shiitake dans la casserole, baissez un peu la température et laissez cuire le tout le temps indiqué sur l’emballage du mix (10 -15 minutes environ).
  6. 5 minutes avant la fin de la cuisson, rajoutez les cubes miso (ou la pâte) et les wakame. Mélangez pour bien diluer le miso. Ni le miso ni les wakame n’ont besoin de cuire plus de 5 minutes (à feu moyen-doux) pour préserver le plus de nutriments possibles.
  7. Pendant la cuisson de la soupe, faites cuire dans une autre casserole les soba (faites de sarrasin et donc sans gluten) ou les udon (faits de blé), comme indiqué sur leur emballage, 5 minutes environ.

Versez la soupe sur les soba/udon chaud et parsemez avec des anneaux fins d’oignon nouveau. Puis donnez-en moi des nouvelles 🙂

Si vous décidez de la préparer avec des légumes frais :

INGREDIENTS (bio)

1 oignon (petit- moyen)
2 carottes (moyennes)
1 branche de céleri branche (petite)
150-200g de chou-fleur
4-5 shiitake (moyens – grands)
1 poireau (petit-moyen)
2 gousses d’ail
1 bout de gingembre frais (de 0,5 cm3 ou plus si vous aimez un goût plus relevé)
1 oignon nouveau
Une petite poignée d’algues wakame
1,5-2 l d’eau
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cubes miso (20g) ou 1 cuillère à soupe de pâte miso
1 pincé généreuse de gros sel (sel marin non-raffiné ou sel rose d’Himalaya)
80-100g de soba ou d’udon par personne (la soupe sur la photo est faite avec des udon)

PREPARATION et CUISSON 40 min.

  1. Commencez par bien nettoyer et éplucher les légumes. D’abord coupez le gingembre en tout petits morceaux, le plus petits possibles, le poireaux en anneaux fins et le céleri en tranche fines. Émincez finement l’oignon et pressez l’ail avec un presse-ail. Faites revenir les 4 ingrédients dans l’huile d’olive dans une casserole suffisamment grande pendant 5-10 minutes environ. L’oignon devrait devenir translucide, le poireaux doit ramollir mais l’ail ne devrait pas brunir (attention à ce que la température ne soit pas trop élevée). Couvrez la casserole pendant la cuisson pour maintenir la bonne température et préserver les arômes (ils ont tendance à s’évaporer ;)).
  2. Pendant que les 5 ingrédients cuisent, découpez les carottes en tranches fines (2mm) et les shiitake en lamelles de 1-2 cm de large. Départagez/coupez le chou-fleur en petites fleurs (2cm de large).
  3. Rajoutez les carottes et le chou fleur dans la casserole et faites revenir le tout pendant encore 10 à 15 minutes.
  4. Rajoutez de l’eau bouillante, les shiitake et le sel. Peut être n’aurez vous pas besoin de sel, c’est une question de goût. Le miso étant très salé, il peut vous être suffisant. Faites cuire la soupe environ 10 minutes (prolongez la cuisson si vous aimez vos legumes fondants).
  5. 5 minutes avant la fin de la cuisson, rajoutez les cubes miso (ou la pâte) et les wakame. Mélangez pour bien diluer le miso. Ni le miso ni les wakame n’ont besoin de cuire plus de 5 minutes (à feu moyen-doux) pour préserver le plus de nutriments possibles.
  6. Pendant la cuisson de la soupe, faites cuire dans une autre casserole les soba (faites de sarrasin et donc sans gluten) ou les udon (faites de blé), comme indiqué sur l’emballage, 5 minutes environ.

Versez la soupe sur les soba/udon chaudes et parsemez avec des anneaux fins d’oignon nouveau. Puis donnez-en moi des nouvelles 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.