Potage vegan crémeux aux noix de cajou et shiitake

Potage vegan crémeux aux noix de cajou et shiitake

Saviez vous que la combinaison de noix de cajou mixées finement et de levure nutritionnelle est une excellente alternative à la crème fraiche ou fromage (fondant) qu’on utilise pour rendre les plats onctueux. La preuve est dans ce potage vegan très crémeux. J’ai découvert cette combinaison, puis je l’ai testée et approuvée, depuis que nous avons commencé notre transition vers une cuisine végétarienne, il y a un peu plus d’un an. Elle fonctionne également très bien dans des sauces pour divers pâtes, par exemple.

De plus, ces deux ingrédients sont des petites merveilles au service de notre santé !

Noix de cajou

Ce fruits sec originaire du Brésil est une excellente source d’acides gras mono-insaturés (les “bonnes graisses”), qui contribuent à notre bonne santé cardio-vasculaire. Il est également riche en vitamines du groupe B, la vitamine K, magnésium, phosphore, fer… Sans parler des antioxydants, comme la vitamine E, cuivre, sélénium.

Levure nutritionnelle

La levure nutritionnelle est riche en thiamine, en riboflavine, en niacine, en acide folique, en vitamine B6 et en vitamine B12 (la vitamine indispensable qui fait souvent défaut dans les régimes végétaliens).

Ce potage à une texture et une saveur tellement onctueuse comme si vous y avez ajouté de la crème épaisse. Sublimé par le moelleux et l’arôme légèrement fumé des shiitake puis le croquant des pignons de pain il devient un plat irrésistiblement gourmand. Le préféré de mes enfants 😉

Portions : 6. Temps totale : 1 heure (préparation 20 min, cuisson 40 min)

INGREDIENTS (bio et dans l’ordre d’utilisation)

120 g de noix de cajou
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
1 branche de céleri avec feuilles
3 gousses d’ail
4 pommes de terre
3 carottes
1 cuillère à soupe rase de curcuma
1 cuillère à soupe rase de gros sel non-raffiné
2 cm de gingembre frais
1 cuillère à café de thym
1,7 l d’eau
1 bouillon cube légumes
1/3 cuillère à café de noix de muscade en poudre
120 g de shiitake
2 cuillères à soupe de levure nutritionnelle en paillettes
1 petite poignée de persil frais
1 petite poignée de pignons de pain pour servir

On peut également utiliser les fleures de brocoli à la place de shiitake, 300g suffiront.

PREPARATION

Potage en préparation. Preparation of potage.
Potage en préparation.
  1. Couvrez 120g de noix de cajou avec de l’eau tiède et laissez tremper jusqu’au moment de les ajouter au potage.
  2. Découpez en morceaux (comme sur l’image de gauche) : 1 oignon, 1 branche de céleri avec feuilles, 3 gousses d’ail, 4 pommes de terre, 3 carottes et 2cm de gingembre frais. Faites les revenir dans une casserole à soupe avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de curcuma, 1 cuillère à café de thym, 1 cuillère à soupe rase de gros sel non-raffiné. A feu moyen, 10-15 minutes, à couvert.
  3. Nettoyez et enlevez les pieds des 120 g de shiitake, puis ajoutez-les avec 1,7 l d’eau, 1 bouillon cube légumes et 1/3 de cuillère à cafe de noix de muscade en poudre dans la casserole (comme sur l’image de droite). Faites cuire à feu moyen et à couvert pendant 30 minutes.
    Si vous utilisez brocoli à la place de shiitake, détaillez-le en petites fleures puis faites cuire 10 minutes, pas plus.
  4. Sortez les shiitake de la casserole. Egouttez les noix de cajou puis ajoutez-les aux légumes avec 2 cuillères à soupe bombées de levure nutritionnelle et 1 petite poignée de persil frais.
  5. Baissez le feu à très doux puis mixez le contenu de la casserole avec un mixeur plongeant jusqu’à obtenir un potage lisse.
  6. Laissez le potage sur le feu très doux encore quelques instants, le temps de découper les shiitake en lamelles de 0,5-1cm. Eteignez le feu, ajoutez les shiitake au potage puis servez-le parsemé de quelques pignons de pain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.